Les conditions d’accès

Les 5 Instituts de Formations d’Aides-Soignants du département de Maine et Loire effectuent leur rentrée en septembre. Le concours est un concours d’institut. Chaque candidat ne peut s’inscrire que dans un seul IFAS du département pour concourir.

Pour s’inscrire chaque candidat doit avoir au moins 17 ans au 31 décembre de l’année des épreuves de sélection.

Les droits d’inscription au concours sont fixés à 80 €.

POUR LES FORMATIONS EN CURSUS COMPLET :

Une épreuve d’admissibilité :

Pour se présenter à l’épreuve, aucune condition de diplôme n’est requise.

Sont dispensés de cette épreuve les candidats titulaires d’un diplôme :

  • Au minimum d’un niveau IV (baccalauréat et plus),
  • Du secteur sanitaire et social homologué au minimum au niveau V (BEPA option services aux personnes).

Il s’agit d’une épreuve écrite et anonyme d’une durée de 2 heures, notée sur 20 points.

Cette épreuve se compose en deux parties :

  • D’une partie culture générale qui a pour objet d’évaluer les capacités de compréhension et d’expression écrite du candidat. (12 points)
  • D’une série de 10 questions à réponses courtes qui a pour objet de tester les connaissances du candidat dans le domaine de la biologie humaine ainsi que ses aptitudes numériques. (8 points)

Une épreuve orale d’admission :

Une épreuve orale d’admission de 20 minutes devant un jury de 2 personnes.

Cette épreuve se compose :

  • D’un exposé (après 10 minutes de préparation) à partir d’un thème relevant du domaine sanitaire et social.
  • D’une discussion avec le jury sur la connaissance et l’intérêt du candidat sur la profession.

POUR LES FORMATIONS EN CURSUS PARTIEL (DISPENSE DE SCOLARITE) :

(articles 18 et 19 de l’arrêté du 22 octobre 2005 modifié relatif à la formation conduisant au diplôme d’Etat d’aide-soignant

Des dispenses de scolarité sont prévues pour les candidats suivants :

Article 18

  • Les  personnes titulaires du diplôme d’État de puériculture ;
  • Les  personnes titulaires du diplôme d’État d’Ambulancier ou du certificat e capacité d’ambulancier

Article 19

  • Les  personnes titulaires du diplôme d’État d’auxiliaire de vie sociale ou de la mention complémentaire aide à domicile ;
  • Les  personnes titulaires du diplôme d’État d’aide  médico-psychologique
  • Les personnes titulaires du titre professionnel d’Assistant(e) de vie aux familles ;
  • Les personnes titulaires du baccalauréat professionnel « accompagnement, soins, services à la personne » (ASSP)
  • Les personnes titulaires du baccalauréat professionnel  « services aux personnes et aux territoires » (SAPAT)

Les candidats sont sélectionnés sur la base d’un dossier comprenant les pièces suivantes :

  • curriculum vitae ;
  • lettre de motivation ;
  • attestations de travail avec appréciations pour les candidats visés aux articles 18 et 19, premier, deuxième et troisième alinéas ;
  • dossier scolaire avec résultats et appréciations pour les candidats visés à l’article 19, quatrième et cinquième alinéas ;
  • titres ou diplômes permettant de se présenter à la dispense de formation.

Les élèves en terminale des baccalauréats professionnels « accompagnement, soins, services à la personne” et « services aux personnes et aux territoires” peuvent présenter leur candidature. Leur admission définitive sera subordonnée à l’obtention du baccalauréat.

Les candidats retenus se présentent à un entretien visant à évaluer leur motivation sur la base du dossier.

Le nombre de candidats admis en formation est fixé en fonction des besoins locaux et des possibilités d’accueil de l’institut.
Le nombre de candidats titulaires des baccalauréats professionnels « accompagnement, soins, services à la personne” et « services aux personnes et aux territoires” admis en formation est inclus dans la capacité d’accueil autorisée et égal au minimum à 15 % de celle-ci.

Seuls les candidats admis au titre des dispenses de scolarité peuvent être dispensés des unités de formation prévues aux articles 18 et 19.